• ELMS

Au secours, notre maternité est en danger : Une nouvelle maternité pour la Guadeloupe ( 3/3)


Après une semaine de blocage, l'ARS a enfin cédé aux revendications des grévistes. Face aux pressions, l'agence régionale de santé a fait savoir que désormais, une nouvelle maternité serait construite. Le point.

Lassés de leur situation, les sage-femmes du Pôle parents-enfants de la maternité du CHUG ont montré leur mécontentement. Pendant une semaine, les agents hospitaliers ont bloqué les accès de l'établissement ( tout en maintenant le service).

En effet, suite à l’incendie qui a touché le Centre Hospitalier, il a été demandé d’accueillir en urgence la partie obstétricale (naissance et suites de couche) du CHU afin de répondre aux besoins sanitaires et de la population. Avec l’accord des praticiens de la Polyclinique, ils ont réduit une partie de leurs activités et mis à disposition en plus d’un service antérieurement dédié à la médecine, deux blocs opératoires et deux salles d’accouchements. Puis, rapidement, afin d’éliminer les problématiques liées à la cohabitation des deux équipes au sein des mêmes locaux (pannes et casses des matériels Polyclinique, personnels dormant au bloc opératoire) et favoriser l’autonomie du CHU, la Polyclinique a construit deux blocs opératoires dédiés au CHU à proximité immédiate des salles de naissances qui restent communes.

De plus, à la demande du Pôle Parents-Enfants, d’autres locaux ont été transformés afin d’y créer cabinets de consultations, salles d’accueil d’urgence, mais aussi salle de staff, salle de repos et divers, entraînant ainsi le déménagement d’une partie du personnel de la Polyclinique. Comme le souligne, le syndicat, " la venue du service de réanimation néonatale répond elle à un autre problématique, liée au besoin de rapprochement de ces deux unités du CHU (néonatologie et obstétrique) mais également aux manques de praticiens entraînant des déplacements sur plusieurs sites (CHU, Polyclinique et CHBT). Cette venue n’a été rendu possible qu’avec la délocalisation partielle de la Polyclinique vers le site de Palais Royal dans les locaux du Centre Gérontologique où sont provisoirement implantées les activités de médecine."

Ce partage de locaux n'était pas sans frais puisque le CHU payait un loyer !

Les promesses de l'ARS :

Face aux pressions, l'agence régionale de santé a fait savoir que désormais, une nouvelle maternité serait construite à Palais-Royale aux Abymes. Selon le document publié sur son site, l'ARS a indiqué que :

- Les premiers travaux qui débuteront d’ici le mois d’octobre aboutiront au dernier trimestre 2020 à la livraison d’un pôle parents-enfants, comprenant notamment la maternité. Cette réalisation répondra à toutes les normes de sécurité et de modernité en vigueur.

- Ce pôle parents-enfants sera implanté dans un bâtiment neuf de 3500 m2 de surface sur 1 niveau et dans 2 pavillons existants du nouveau Centre Gérontologique Régional Jacques Salin aux Abymes, pour y accueillir les nouvelles activités dans les meilleures conditions. Celle-ci comprendra entre autres un accueil des urgences pédiatriques et gynécologiques, 4 blocs, 4 salles d’accouchement et 2 salles de pré-travail, ainsi qu’un service d’imagerie médicale.

- La réalisation des travaux est confiée à un groupement d’entreprises guadeloupéennes SOTRADOM et le cabinet d’architecture« L’Agence » en Guadeloupe.

Cette décision était attendue des syndicats ainsi que par les agents du Pôle parents-enfants.

#Guadeloupe #antillesguyane #société #politique #santé

10 vues0 commentaire