• ELMS

Du mouvement dans le ciel des Antilles-Guyane


En ce moment, il y a du mouvement dans le ciel des Antilles-Guyane, avec l'arrivée de Jetblue en remplacement de Norwegian et l'arrivée de nouveaux appareils pour Corsair et Air-Caraïbe, le ciel des Antilles-Guyane sera très attractif dans les prochaines semaines ou mois avenir. Décryptage.

En 2020, le ciel des Antilles-Guyane risque fort d'être attractif. Cinq mois après le départ de la compagnie low cost, Norwegian c'est Jetblue qui a décidé de reprendre les liaisons entre les Antilles-Françaises et les Etats-Unis. Pour l’heure, seule la destination de New-York est évoquée, d'autres liaisons seront sans doute ajoutées.

A partir du 1er février 2020, la compagnie américaine proposera trois vols par semaine entre sa base à New York-JFK et l’aéroport de Pointe à Pitre-Guadeloupe Pôle Caraïbes, opérés en Airbus A320 de 162 sièges avec wifi et télévision en direct gratuits. Les départs sont programmés lundi, mercredi et samedi à 7h00 pour arriver à 12h20, les vols retour quittant la Guadeloupe à 13h40 pour se poser à 17h20.

La ligne de JetBlue est proposée en promotion à partir de 147 dollars A/S au départ de JFK ; elle sera sans concurrence, Norwegian ayant annoncé en février l’abandon de ses dessertes des deux îles antillaises vers et depuis les Etats-Unis, le Canada ou la Guyane.

JetBlue dessert déjà dans les Caraïbes l’aéroport de Saint-Martin-Princess Juliana, mais aussi Aruba, la Barbade, les Bahamas, les Bermudes, les îles Cayman, Haïti, Cuba, la République Dominicaine, Sainte-Lucie ou la Jamaïque. La destination Guadeloupe est vue comme un test pour l'expansion de la compagnie américaine vers les Antilles-Françaises.

De nouveaux appareils pour Corsair et Air Caraïbe :

Autre information et non des moindres, les compagnies Corsair et Air-Caraïbe renouvellent chacune leur flotte. La compagnie Air Caraïbe a reçu un nouvel A350-900 qui a effectué son premier vol sur l’axe Pointe-à-Pitre-Guadeloupe, hier vendredi 26 juillet. Avec une capacité de 389 passagers sur ses trois classes de service (18 sièges en Madras, 45 sièges en Caraïbes, 326 sièges en Soleil, la classe économique), ce nouvel appareil renforcera la présence de la compagnie aérienne basée en Guadeloupe. Pour info, la flotte transatlantique est composée à ce jour de 9 gros porteurs : 4 A330-300, 2 A330-200 et 3 A350-900. Fin 2019, Air Caraïbes disposera d’une flotte transatlantique et régionale de 13 appareils. L' A350-900 desservira également la Guyane dès le 29 Juillet 2019.

Air Caraïbes sera la 1ère compagnie aérienne à desservir la Guyane en A350-900 dès le 29 juillet 2019 et lancera également une 6ème fréquence hebdomadaire à compter du 20 décembre 2019. Même cas pour la République dominicaine avec Punta-Cana où les vols seront opérés en A350-90 dès le 14 septembre 2019 et Saint-Domingue dès le 15 décembre 2019. Enfin, la destination Haïti n’est pas en reste. La ligne transatlantique Paris/Port-au-Prince fêtera cette année ses 10 ans, avec une desserte effectuée en A350-900 à compter du 15 décembre 2019.

Le renouvellement se poursuit même en 2020 puisque la compagnie a annoncé qu’elle sera également la 1ère compagnie française de lancement de l’A350-1000 qu’elle réceptionnera en décembre 2019. Ce nouveau fleuron des usines d’Airbus pourra embarquer 429 passagers et sera positionné sur le cœur du réseau Paris/Antilles. Un 3ème ATR 72-600 neuf sera également ajouté en liste de flotte pour la desserte du réseau régional de la compagnie d’ici la fin de l’année 2019.

Corsair quant à elle se renforce avec trois nouveaux Airbus A330-900 NEO, à partir de septembre 2020. Corsair entend ainsi proposer « une offre qualitative grâce à un programme de vols directs, des tarifs très compétitifs et des cabines apportant toujours plus de confort dans chacune des classes de réservation. »

Plus de liaisons entre l'île de la Dominique et les Antilles-Françaises :

À partir du 25 octobre 2019, la compagnie aérienne Air Antilles lancera de nouvelles routes vers l'île de la Dominique. Ce trajet intervient habituellement quatre fois par semaine et a été augmenté à sept fois par semaines durant l’été et la saison d’hiver. trois fois par semaine des vols au départ de la Martinique vers Douglas Charles, incluant des connections vers Saint-Martin et San Juan à Porto Rico.

L'autre nouvel itinéraire concernera des vols au départ de Pointe-à-Pitre vers Canefield à 16 h 25 quatre fois par semaine sur un Twin Otter de 19 places. Ces vols interviendront à un horaire idéal pour les connections depuis les vols arrivant de France tels qu’Air France, Air Caraïbes et Corsair, ainsi que le vol Jet Blue arrivant de New York à Pointe à Pitre. La Dominique a bel et bien décidé de miser sur le tourisme pour se reconstruire.

#Guadeloupe #Martinique #antillesguyane #voyage #économie #aviation #Caraïbe

26 vues0 commentaire