• Admin

Les plus belles photos des cuisinières


Comme chaque année, les cuisinières de la Guadeloupe n'ont pas dérogé à leur traditionnel défilé dans les rues pointoises. Un défilé en musique distribuant des gâteaux et des fruits à une foule de badauds, massés tout le long du trajet. Cette nouvelle édition a marqué le 103e anniversaire de l'Association des cuisinières de la Guadeloupe.

L'association des Cuisinières a fêté samedi matin son cent-troisième anniversaire à travers une manifestation haute en couleurs et riche en émotions. Avant le défilé, la messe à la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul a réuni des centaines de personnes, parmi lesquelles nombre d'élus locaux.

Par la suite, les mamies créoles ont déambulé dans les rues de Pointe-à-Pitre, au chant du traditionnel " Ouvè la Ronde". Les belles créoles ont été acclamées par une foule venue en masse, Comme à l'accoutumer, sur leur passage, elles ont distribué des morceaux de gâteaux et des fruits aux badauds massés sur le bord des routes.

Cette année, c'est l'île de Marie-Galante qui était à l'honneur pour ces festivités.

Contrairement aux précédentes années, les belles " popotes créoles " ont marché jusqu'au Hall des Sport Paul Chonchon de Bergevin où, elles ont reçu les personnalités de tous bords pour leur traditionnel déjeuner.

L'histoire des Cuisinières :

L’association des Cuisinières de Guadeloupe naît d’abord d’un acte de solidarité.Une employée de maison, devenue veuve, fait face à de nombreuses difficultés financières pour payer le service funéraire. Touchée par sa situation, une solidarité s’est organisée autour d’elle. Le 14 juillet 1916, la Société de secours mutuel des Cuisinières voit le jour. Ses fondatrices sont Mmes Rousseau, Esmire, Delbourt, Amadhia, Salomon. L’organisation prendra le nom de Cuistot Mutuel avant de devenir en 1997, l’Association des Cuisinières de Guadeloupe.

Dès lors, cette association qui regroupe plus de 200 membres travaille à la valorisation du patrimoine culinaire et vestimentaire guadeloupéen.

La tradition veut que chaque année au mois d’août, à l’occasion de la Saint Laurent (patron des cuisinières), les cuisinières de la Guadeloupe,vêtues de leurs plus beaux costumes traditionnels et parées de leurs plus beaux bijoux créoles, se rendent en procession à la Messe en l’honneur de leur Saint-Patron à la Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Pointe-à-Pitre. Ensuite,elles paradent dans les rues de Pointe-à-Pitre, en chantant et dansant et invitent les convives à partager des mets péyi confectionnés par leurs soins.

Le défilé en photos :


#Guadeloupe #antillesguyane #culture #société #histoire #tradition

26 vues0 commentaire