• ELMS

La Toussaint, une tradition antillaise


La Guadeloupe et la Martinique, terre de religion mais aussi terre de syncrétisme, la Toussaint est l'occasion d'honorer les défunts et de se souvenir des bons moments passés avec eux. Mais, rien à voir avec les rites pratiqués dans l'Hexagone, qui veulent que la Toussaint soit un moment de tristesse. Aux Antilles, la mort est prise sous son aspect le plus positif.

Il est vrai qu'en France, terre judéo-chrétienne, l'évocation de la mort est placé sous le signe de la négativité. Il y a dans la culture européenne une certain tabou qui entoure la Mort ! On peut même parler d'un certain déni sur la question mortuaire. Fête avant tout religieuse, rendant hommage à tous les Saints du panthéon catholique.

Aux Antilles, malgré une légère perte de vitesse, chaque année, on ne déroge à la tradition. La Guadeloupe et la Martinique, terres d'histoire, de forte spiritualité et de syncrétisme, le culte des morts diffère de celui pratiqué dans l'Hexagone. En effet, si vous vous rendez dans l'une ou l'autre de ces îles caribéenne, vous noterez l'énorme différence entre les deux cultures. Les antillais entretiennent un rapport particulier avec leurs défunts où la douleur de la séparation de l’être aimé laisse rapidement place à l’évocation joyeuse de la vie du disparu.

Chaque année, c'est l'occasion pour les guadeloupéens et les martiniquais de perpétuer la tradition en se rassemblant en famille pour illuminer et fleurir leurs tombes en hommage à leurs proches décédés. Elles nettoient, repeignent, entretiennent et bien sûr, fleurissent les tombes de leurs disparus. A la nuit tombée, le spectacle est au rendez-vous. Les différents cimetières du territoire s'illuminent des milliers de lumignons, à l'image du cimetière de Morne-à-l'eau connu mondialement pour ses carreaux noirs et blancs qui s'illuminent de mille feux le soir de Toussaint.

Sur les tombes, les proches se ressassent les souvenirs avec leurs proches disparus. Ainsi, la Toussaint donne lieu à des scènes de joie, car, l’ambiance n’est pas à la morosité et les nombreux vendeurs ambulants profitent de cette ambiance festive pour proposer les traditionnels pistaches, snowballs, bokits et sorbets coco aux visiteurs du soir.

#Guadeloupe #Martinique #antillesguyane #culture #société #Outremer #histoire

24 vues0 commentaire

Qui sommes-nous ? 

Créé en 2012, The Link Fwi est un organe de presse libre et indépendant. Quotidiennement, retrouvez des articles autour de l'actualité des Antilles-Guyane, de la Caraïbe et des Outre-mer. 

La tâche de The Link Fwi est de diffuser des informations de qualité le plus rapidement possible au plus grand nombre. 

 

The Link Fwi, l'actualité en un clic !!!

Contact

Par mail

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com