• ELMS

Le Festival Terre de Rires fait carton plein


Durant quatre jours, la Guadeloupe a accueilli la première édition du Festival Terre de Rires. Quatre jours durant lesquels des comédiens bien de chez nous ont pu échanger avec leurs pairs venus de l'Hexagone. A la clé des échanges entre les comédiens professionnels et ceux qui débutent dans la discipline, mais également des représentations sur différentes scènes de l'archipel, pour le plus grand plaisir du public, venu nombreux à chaque spectacle.

Pour la première fois en Guadeloupe, des artistes issus de la scène nationale et parmi les meilleurs de leur catégorie ont rencontré les jeunes artistes locaux, lors de la première édition du Festival Terre de Rires. Cette première édition fut l'occasion de mettre en lumière des talents bien de chez nous.

Ainsi, du 31 Octobre au 3 Novembre, le rire était au programme. Durant quatre jour, nos comédiens locaux ont pu échanger avec leurs pairs venus de l'Hexagone. A la clé des échanges entre les comédiens professionnels et ceux qui débutent dans la discipline, mais également des représentations sur différentes scènes de l'archipel, pour le plus grand plaisir du public, venu nombreux à chaque spectacle.

Durant quatre jours, D'jal, Tareek, Jean-Claude Muaka, Phil Darwin, Laurence Joseph, Nowliz, Mamad et les autres artistes du Comik Kréyol Show ont fait résonner les différentes salles de la Guadeloupe par les rires des spectateurs guadeloupéens. Chacun a eu l’occasion de faire découvrir son univers à travers leur humour tout en s’adaptant au territoire guadeloupéen.

Dimanche soir, c'est dans la salle du Royal Riviéra chauffée à bloc que Mamad, jeune comédien comédien guadeloupéen que s'est fait connaître grâce à ses vidéos postées sur les réseaux sociaux, Doully et son humour décalé qui traite de l'actualité notamment le harcèlement dans le milieu artistique, mais aussi Lionel du CKS, Audrey Postel qui montait pour la première fois sur les planches, Tareek comédien franco-marocain fraîchement divorcé, Jean-Claude Muaka et son humour tranchant grâce auquel il aborde les questions d'actualité tel que le racisme en France et la corruption, Ginette Zenon et Marabout du CKS, ainsi que Phil Darwin qui grâce à l'humour à aborder les thèmes du racisme des différences entre les communautés ( arabes et noirs, et même entre les antillais), ont donné leur dernière représentation. Durant deux heures, les comédiens se sont succédés sur la scène;. Chacun avait dix minutes pour faire rire un public venu nombreux rire malgré la période si particulière de la Toussaint.

Face à ce succès, une deuxième édition est dores et déjà attendue.

#Guadeloupe #antillesguyane #culture #société #Outremer

17 vues0 commentaire