• ELMS

Miss France : Huit reines pour représenter la beauté de l'Outremer


Elles sont trente belles jeunes femmes à concourir au prestigieux titre de Miss France. Parmi elles, huit candidates originaires de l'Outremer sont en lice. Comme Vaimalama Chaves, elles rêvent de porter le très convoité diadème Miss France. Portrait des ambassadrices de la beauté ultramarine.

Le concours Miss France est l'événement à ne pas manquer en ce mois de Décembre. Le célèbre concours national revient donc ce samedi 14 Décembre. Comme chaque année, elle sera diffusée sur TF1 et présentée par Jean-Pierre Foucault pour la 25e année consécutive. Il sera assisté de Sylvie Tellier, miss France 2002 et Directrice générale de l'Organisation Miss France. Cette 90e édition est placée sous le thème du "Tour du Monde des Miss", qui mettra à l'honneur des destinations comme l'Espagne, le Royaume-Uni, la Russie, l'Afrique ou encore la Polynésie, autant dire que cette nouvelle édition sera haute en couleurs.

A travers ce concours vieux de 90 ans, c'est le charme et la beauté française qui sont mis en avant et bien plus encore, c'est la beauté des différentes régions qui composent la France Hexagonale et des territoires d'Outremer qui est célébrée.

Ainsi donc, ce sont trente belles jeunes femmes, ambassadrices de charme de leur région respective à rêver du très convoité diadème leur attribuant le titre de Miss France 2020. Parmi elles, huit candidates originaires de l'Outremer sont en lice. Comme Vaimalama Chaves, elles rêvent de porter le très convoité diadème Miss France. Portrait des ambassadrices de la beauté ultramarine.

1) Eva Labourdère, Miss Mayotte :

Métisse issue de l'union entre un français " Mzungu " et une maoraise, elle a 19 ans, 1m75. Étudiante en deuxième année de BTS MECP (métiers de l’esthétique, cosmétique et parfumerie), elle aimerait ensuite faire un bachelor luxe, mode et design.

2) : Anaïse Toven : Miss Nouvelle-Calédonie.

Née d'un papa vanuatais et d'une maman belge, Anaïs Toven est arrivée en Nouvelle-Calédonie à l'âge de 7 ans. Aujourd'hui âgée de 18 ans, Anaïs Toven est une nageuse hors pair, la jeune reine de beauté s'est déjà illustrée en Nouvelle-Calédonie : dans les bassins ! Avec sa sœur May, elles ont représenté plusieurs fois le Caillou dans des compétitions nationales et internationales de natation. Désormais, elle le fera en tant que reine de beauté à l'élection de Miss France 2020, bien qu'elle garde une vraie passion pour les sports d'eau, en wake surf, sur une planche à voile ou en paddle. 1m70. Étudiante en licence de Sciences de la vie et de la Terre, elle se passionne pour la nature et aimerait travailler dans l’environnement.

3) Matahari Bousquet : Miss Tahiti.

La pression est d'autant plus grande pour Matahari Bousquet Miss Tahiti 2019, qui a l'objectif de garder la couronne de Miss France une année de plus, puisque l'actuelle miss France qui remettra son écharpe demain n'est autre que Vaimalama Chaves, Miss Tahiti 2018 et Miss France 2019. Âgée de 22 ans, mesurant 1m80 et titulaire d’un baccalauréat, passionnée de d'art comme son père Jean-Luc, artiste connu dans l'archipel polynésien, la reine tahitienne souhaite intégrer une école de Mode.

4) Morgane Lebon, Miss Réunion :

Marie-Morgane, ou plus simplement Morgane Lebon, est née en région parisienne en 1998 mais a grandi à La Réunion. Là, elle se lance dans le mannequinat et remporte le prix espoir du concours Elite Model Look Réunion. Elle a fait de la danse pendant 10 ans et a même fait partie d'une équipe de pom-pom girls. Elle mesure 1m76 et est actuellement étudiante en troisième année Administration économique et sociale, elle aime danser, écouter de la musique et se passionne pour le mannequinat.

5) Dariana Abé, Miss Guyane :

Dariana Abé d'origine bushinengué est âgée de 21 ans, pour 1m73. Esthéticienne de profession, elle se bat notamment contre les violences faites aux femmes, qu’elle estime trop « banalisées de nos jours ».

6) Ambre Bozza, Miss Martinique :

Ambre Bozza a tout pour plaire. Âgée 19 ans pour 1m72. Étudiante en deuxième année à l’école d’arts, elle se définit comme une artiste plasticienne-designer et souhaite "revaloriser la richesse culturelle sur tout le territoire de France et d’Outre-mer." Depuis 2016 et le classement de Morgane Edvige en première dauphine, la Martinique n'a pas eu de Miss sur le podium de Miss France, autant que la Martinique compte sur elle.

7) Layla Berry, Miss St Martin-St Barthélémy :

Née en Martinique le 1er octobre 1999, Layla Berry a grandi à Saint-Barthélémy. Étudiante en troisième année de licence de stratégie et économie d’entreprise à La Sorbonne, elle souhaite revenir à Saint-Barthélémy une fois son master obtenu pour participer au développement de son île natale.

8) Clémence Botino, Miss Guadeloupe.

La Guadeloupe, l'île aux belles eaux peut aussi être qualifiée d'île aux Reines de Beauté. En effet, de nombreuses miss France ou dauphines sont originaires de cet archipel français des Caraïbes.

Clémence Botino, nouvelle ambassadrice de l'île papillon aura donc la dure tâche de maintenir la réputation de son archipel et pourquoi pas devenir la nouvelle Miss France 2020. Passionnée de mode, de cinéma, de musique mais surtout d'art, la jeune femme née en 1997, mesure 1m74 est étudiante en master d’histoire de l’art à la Sorbonne, elle souhaite devenir conservatrice du patrimoine. Les études ont toujours été la priorité de la jeune reine de beauté qui s'est spécialisée en histoire de la mode des Caraïbes. En septembre dernier, nous l'avions rencontré pour une interview sans concession.

#Guadeloupe #antillesguyane #Outremer #missRéunion #missMartinique #missFrance #missGuadeloupe #missGuyane #société #mode

8 vues0 commentaire