• ELMS

Tiitof; Ayen pa chanjé tout à gagner.

Mis à jour : 22 avr. 2020


Tiitof, un nom, un artiste qu'on ne présente plus. En quelques années, il a su susciter l'engouement des fans de rap aux Antilles et même au-delà autour de son univers musical. Révélation Masculine de l'année 2019 aux Hit Lokal Awards, il flirte désormais avec le succès, les vues se comptent par millions et les écoutes Streaming par milliers. Fort de quatre projets, " Young Drug Dealer Mixtape" St Patrick" et " Midi Minuit ", le jeune chanteur a dévoilé son nouveau projet studio " Tout à gagner " et ce malgré le confinement général.

photo par : Fifou

Les Antilles-Guyane sont des régions qui regorgent d'artistes au talent incroyable. Peu importe le style musical, ils enflamment très souvent les ondes et engendrent des milliers voire des millions de vues sans pour autant être signés par des labels nationaux ou des grandes maisons de disque, sans doute toujours bloqués à l'époque de la Compagnie Créole, Zouk Machine ou de Kassav.

Malgré ce manque de visibilité au niveau national, cela n'empêche pas à nos jeunes talents d'avoir des millions de streams à chaque publication de clip ou de mixtape, d'EP ou d'Album. Certains parviennent même à accroître leur fan base, au delà des frontières de la Martinique, de la Guadeloupe ou de la Guyane, ce grâce aux réseaux sociaux et aux sites d'écoute en ligne. Parmi cette nouvelle génération de chanteurs, il y a Tiitof.

En l'espace quelques années, le jeune rappeur originaire de la Martinique, plus exactement du Morne Calebasse, a su susciter l'engouement auprès des fans de rap, de trap et de hip-hop des Antilles-Françaises et même au-delà, car, oui, depuis 2019, l'artiste vit son rêve, celui de vivre de la musique à plein temps. Des années de dure labeur, où il est passé d'artiste inconnu à révélation de la musique Underground des Antilles jusqu'à la signature chez ALL POINT, label spécialisé dans la musique urbaine et filiale du grand label musical BELIEVE. Une véritable consécration pour celui qui était jadis qu'un artiste underground.

La première fois que nous avions entendu parler de Tiitof, c'était il y a trois ans. A l'époque, le chanteur domicilié à Toulouse, dont le speudo serait un hommage au personnage de Titeuf, commençait à se faire connaître sur les réseaux. Il avait déjà sortit une mixtape " Young Drug Dealer Mixtape " publiée en 2016, et il enchaînait les clips entouré de ses amis. Des clips qui déjà, suscitaient l'engouement des auditeurs. D'ailleurs, cette année là, nous l'avions cité dans notre classement des nouveaux artistes à écouter et découvrir.

Tiitof - Populaire :

Tiitof - Ayin Ba Zot :

Tiitof - Pa Tou Sèl :

Tiitof - Possible

Depuis, les années ont passé et la carrière de Tiitof n'a cessé de progresser. Il a depuis sortit d'autres projets studios qui ont eux aussi connus le succès surtout auprès des plus jeunes auditeurs de la Martinique et des Antilles-Françaises. En effet, en 2017, il publie " St Patrick ", un album de onze titres sur lequel on retrouve les tubes " Remy Boy " MVT", " Muy Caliente".

Tiitof - Rémy Boy

La consécration musicale :

Un an après, Tiitof publiait un nouvel album " Midi Minuit ". On a pu voir le changement et un début de professionnalisation de l'artiste en terme de production, des vidéos clips de hautes qualités, " Ça trompe pas"(1 892 016 vues), " Grosse Teille" ( 955 304 vues Youtube), " Palace" '689 207 vues sur Youtube) ,"CSB"'(707 534 vues Youtube) ou encore " Minuit " (1 400 867 vues Youtube).

Avec ses douze titres, Midi Minuit a été l'album de la consécration pour Tiitof qui a enchaîné les prestations en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane et même dans plusieurs villes de l'Hexagone. D'ailleurs en 2019, alors qu'il est nominé au Hit Lokal Awards, NDLR : Les Hit Lokal Awards est la cérémonie de remise de prix consacrée aux Musique des Outre-Mers, il est sacré " Révélation Masculine de l'Année". Ce titre lui ouvre les portes du marché national, car, en effet, il rencontre Bérangère qui n'est autre que la cheffe de projet chez BELIEVE, le célèbre label de musique indépendant qui a signé en autre Jul, KeBlack, Naza, PNL, Rohff, ou encore Seth Gueko. Il intégrera donc l'écurie ALL POINT, filiale du groupe BELIEVE et qui est le leader indépendant sur le marché de la distribution de musique urbaine et sur lequel est signé des pointures comme Kalash Criminel, Heuss L'Enfoiré, Kekra, Landy, ou encore la chanteuse Meryl elle aussi originaire de la Martinique.

Depuis, c'est l'engouement, chaque clip, chaque audio posté sur les Streams dépassent le million de vues.Ils sont près de 90 000 abonnés sur sa chaîne Youtube pour 25 360 036 vues. Sur Spotify, les fans sont aussi au rendez-vous; ils sont près de 109 000 auditeurs par mois. Egalement présent sur les réseaux sociaux, Tiitof un artiste très suivi, près de 99000 fans suivent sont actualité sur Instagram, et ils sont 8 487 à s'être abonnés à sa page Facebook.

Tiitof - Minuit :

Tiitof (ft. Hood Boozy) - Palace :

Tiitof - C.S.B :

Tiitof a tout à gagner :

photo par Fifou

Boulimique, Tiitof a encore envie de prouver qu'il l'artiste sur qui, la nouvelle scène musicale des Antilles-Guyane peut compter. Le rappeur Foyalais ( nom donné aux habitants de Fort-De-France) annonce en début 2020, la sortie de son nouvel effort studio, " Tout à gagner " pour le 10 Avril 2020. Cet album est de loin le plus long que Tiitof a réalisé. Composé de vingt titres dont deux interludes parlées par Jacob Desvarieux, chanteur et guitariste du groupe planétaire Kassav', " Tout à gagner " suscite déjà de très nombreuses réactions positives. Au cours de cette heure d'écoute, on découvre un Tiitof beaucoup plus mature même s'il signale à ses fans que rien n'a changé " Ayen pa chanjé". De plus, on sent une forte mélancolie au regard des titres interprétés. Pour son nouvel album, le chanteur a collaboré avec des artistes du moment que sont Hornet La Frappe sur "Triste Mélodie" qui a dépassée le million de vues sur Youtube, Meryl, sur la chanson " Dans pas Longtemps " ou encore Landy sur Bagay Bel ( single qui a annoncé l'album) et Kodes sur le titre " Quartier ". Sur son album, Tiitof chante dans les deux langues en français et en créole. Par moment, il mixte les deux langues, sans doute pour permettre à un plus large public de comprendre les chansons. Pour la pochette, c'est Fifou, connu dans le rap game pour avoir réaliser la quasi majorité des pochettes des albums de Booba, Lacrim, Doc Gyneco, La Fouine, Rohff, Gradur, Sofiane, Kaaris, Youssoupha, Maitre Gims, Soprano, Seth Gueko, ou plus récemment Kekra, Remy, Dinos, Sadek, S.pri Noir et PNL etc.

A travers son album, il raconte la difficulté dans la vie dans les îles, le chômage qui contraint chaque année les jeunes à partir ailleurs, essentiellement en France Hexagonale, ce manque d'emploi entraîne une montée de la violence, de l'insécurité avec des règlements de compte. Certaines chansons abordent justement la vie dans les ghettos où l'activité principale est le trafic de stupéfiants, fléau de la société antillaise et qui sert de gagne pain pour ceux qui n'ont pas d'autres alternatives, " Triste Mélodie" " Quartier ".Sur chacune d'elle, le chanteur de Kassav' aborde les difficultés sous les Tropiques. Bien que n'ayant pas l'image typique du chanteur de la Trap, l’artiste affirme qu’il appartient à la vie de quartier qu'il souhaite quitter grâce au succès de sa musique, " Dans pas Longtemps" " Toujours dans le Bloc " ou encore sur " Bagay Bèl ". De plus, les interludes de Jacob Desvarieux apportent une force supplémentaire à cet album. . En somme, c'est un album remplit de réalité, qui plaît car, les fans ou ceux qui le découvrent, peuvent s'identifier à chaque thème abordé et beaucoup pourront confirmer.

Les chansons qui nous ont le plus marquées sont :

- Toujours dans le Bloc.

- Comme papa;

- Pas Longtemps

- Trop Tard

- Triste Mélodie;

- Capuché;

- On revient de loin;

- Quartier;

- Deux coups.

#Martinique #antillesguyane #Musique #musique #culture #Outremer #société

95 vues0 commentaire