• ELMS

Aisha Harumi, métisse japonaise-ghanéenne devient Miss Univers Japon 2020

Mis à jour : il y a 5 jours

Aisha Harumi, 24 ans, métisse japonaise-ghanéenne a été couronnée Miss Univers Japon 2020, à Tokyo, le vendredi 29 octobre, devant 29 autres candidates. C’était lors de la 23ème édition de Miss Univers Japon et la deuxième fois que Tochigi participait au concours de beauté, qui sélectionne la représentante du pays nippon auprès de Miss Univers.




Ce n'est pas la première fois que les japonais élisent une afro-descendante pour représenter la beauté nippone. Son nom c'est Aisha Harumi, âgée de 24 ans, Aisha Harumi Tochigi de Chiba a été couronnée Miss Univers Japon 2020, à Tokyo, le vendredi 29 octobre, devant 29 autres candidates. C’était lors de la 23ème édition de Miss Univers Japon et la deuxième fois que Tochigi participait au concours de beauté, qui sélectionne la représentante du pays nippon auprès de Miss Univers.


La jeune reine de beauté a grandi au Japon et s’est engagée dans des activités de bénévolat au Japon et au Ghana, depuis 2006. Depuis quelques jours, elle est devenue la femme la plus belle du pays du soleil levant. Elle est désormais la deuxième Miss Univers Japon à être hafu (métisse), après Miss Univers 2015 Ariana Miyamoto (26 ans), de Nagasaki. Cette dernière est née d’un père afro-américain et d’une mère japonaise. Elle avait terminé dans le Top 10 de Miss Univers 2015 à Las Vegas, Nevada, États-Unis, qui avait été remporté par Pia Wurtzbach, 31 ans, des Philippines.


Lors de cette édition 2020, Aisha Harumi Tochigi a été sacrée reine de la beauté nipponne, devant la nippo-nigériane Raimu Kaminashi et Yuki Sonoda, qui sont respectivement première et deuxième dauphine. « J’aimerais dire que personne ne devrait être jugé par sa couleur (ou) d’où il vient parce que cette année, il y avait tellement de discrimination », a déclaré Tochigi dans la partie questions-réponses.


« Ce n’est pas seulement une question de racisme, mais il y avait une discrimination à l’égard des âges lorsque le Covid-19 a commencé, alors j’aimerais dire aux gens que nous ne devrions pas juger les gens sur leur apparence, mais les comprendre, se comprendre. C’est la clé pour mettre fin à la discrimination. J’aimerais répandre ça », a-t-elle indiqué.


Si Aisha Harumi Tochigi remporte Miss Univers 2020, elle sera la troisième détentrice du titre du concours de beauté du Japon. Les deux premiers étaient Miss Univers 1959 Akiko Kojima et Miss Univers 2007 Riyo Mori.


source : cultureebene




© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com