• ELMS

Barbados said Goodbye to the Queen.

A 95 ans, Elisabeth II vient de perdre un de ses joyaux de la Couronne. En effet, depuis ce mardi 30 novembre 2021 00h, l'île de la Barbade, située dans les Caraïbes a changé de statut. Indépendante depuis 1966, l'île caribéenne était membre du Commonwealth britannique et au même titre que le Canada ou la Jamaïque,la Barbade avait pour chef de l'Etat la reine Elisabeth. Aujourd'hui, l'île a tourné définitivement la page coloniale en devenant une République.






Adieu Elisabeth, welcome Sandra Mason. A 95 ans, Elisabeth II vient de perdre un de ses joyaux de la Couronne. Ce mardi 30 novembre, restera une date historique pour les bardadiens et barbadiennes qui désormais ne sont plus des sujets de la Couronne mais des citoyens de la République de la Barbade.


L'île anglophone de la Caraïbe, indépendante depuis 1966, était membre du Commonwealth britannique, au même titre que le Canada, de la Jamaïque, de l'Australie ou de la Nouvelle Zélande, la Dominique, Sainte-Lucie, Bélize, la Barbade avait pour chef de l'Etat, la reine Elisabeth II.


Ce mardi, l'île anglophone de la Barbade a ouvert un nouveau chapitre de son histoire, en tournant la page de la Monarchie pour une République démocratique avec une présidente, Sandra Mason qui était jusque là Gouverneure général(e) de l'île.


"Moi, Sandra Prunella Mason, jure d'être fidèle et de porter une véritable allégeance à la Barbade conformément à la loi, avec l'aide de Dieu", a déclaré la nouvelle présidente en prêtant serment.


Sandra Mason a prêté serment à minuit lundi soir dans la capitale, Bridgetown, lors d'une cérémonie officielle marquée également par le remplacement de l'étendard de la reine par le drapeau présidentiel.



Après Trinidad & Tobago et la Dominique, la Barbade est troisième état insulaire de la Caraïbe anglophone a s'être détâché complètement du Royaume-Uni, tout en étant membre du Commonwealth of Nation qui réuni autour du Royaume-Uni, cinquante quatre anciennes colonies britanniques qui ont chacune un mode de gouvernance qui lui est propre.


La cérémonie s'est déroulée en présence du prince Charles héritier de la couronne britannique et de la chanteuse internationale Rihanna.






Dans son discours, le prince de Galles qui représentait sa mère, la reine, a félicité le peuple barbadien pour sa résilience. Après avoir survécu aux atrocités de l’esclavage, les barbadiens, si fiers de leur identité, ont construit un pays indépendant et prospère. Par ailleurs, l'héritier de la couronne a recu la plus haute distinction de la nouvelle république " Order of Freedom " " ordre de la liberté de la Barbade"qui a aussi été remis à la nouvelle présidente de la République.



Rihanna : héroïne nationale de la Barbade :




L'interprête d' Umbrella " âgée de 33 ans et née à la Barbade, s’était déjà vue conférer en 2018 le titre d’ambassadrice plénipotentiaire de l’Etat insulaire, chargée d’en favoriser le tourisme, l’éducation et les investissements. Cette fois, la chanteuse pop internationale s'est vue décerner le titre de " Héros national de son pays" de la part de son Excellence Sandra Mason et de son gouvernement.


Rihanna a « fait rêver le monde entier avec sa quête d’excellence, sa créativité, sa discipline et par-dessus tout son engagement extraordinaire envers sa terre d’origine[...] De la part d’un pays reconnaissant, et d’un peuple encore plus fier, nous vous présentons la personne désignée au titre de héros national de la Barbade, l’ambassadrice Robyn Rihanna Fenty[...] Puissiez-vous continuer à briller tel un diamant et couvrir d’honneur votre pays par vos paroles et vos actions », a-t-elle encore dit, faisant ainsi allusion à l’un des plus grands succès de la chanteuse, « Diamonds » (2012).», », a déclaré la Première ministre barbadienne, Mia Mottley, devant les dignitaires rassemblés pour la cérémonie officielle

Depuis 2019, Robyn Fenty est la chanteuse la plus riche du monde. Elle pèse 1,7 milliard de dollars. Selon le magazine Fores, environ 1,4 milliard de sa fortune provient selon le magazine de sa marque de maquillage, Fenty Beauty, créée en partenariat avec le géant français du luxe LVMH. Rihanna est devenue le onzième héros et la deuxième femme à être honorée au Panthéon national barbadien.


Du fait de l'actuelle pandémie, la cérémonie n'était toutefois pas ouverte au public mais le couvre-feu dû à la pandémie a été suspendu pour que les habitants puissent profiter des festivités, dont des projections et des feux d'artifice à travers l'île.



Une jeune république en crise :



Connue pour ses plages paradisiaques, l'île de la Barbarde, comme beaucoup de pays de la Caraïbe, a fait le choix du tourisme comme principal moteur de son économie. Cependant, depuis le début de la pandémie, l'économie de l'île caribéenne est en berne. Elle connaît même une crise économique sans précédent. Avant l'émergence du virus, l'île aux eaux cristallines bercée par les alizées, était visitée chaque année par plus d'un million de personnes, principalement issues du Royaume-Uni et de l'Amérique du Nord( Etats-Unis, Canada). Une situation qui prouve la grande dépendance de l'île au tourisme.


Pendant très longtemps cité en exemple du fait de sa bonne croissance, la jeune république caribéenne a vu le chômage augmenté en moins de deux ans. Il atteint près de 16 %, en hausse de 9 % par rapport aux années précédentes, en dépit de l’augmentation des emprunts gouvernementaux pour financer des travaux du secteur public et créer des emplois. La crise économique et sanitaire sont les deux grands défis de l'Etat insulaire caribéen.





20 vues0 commentaire