• ELMS

Claude Perrier, nouveau directeur général de « France-Antilles »

Dernière mise à jour : 31 juil. 2020

France-Antilles a un nouveau directeur et ce n'est autre que Claude Perrier, ancien PDG du journal La Provence et Corse Matin. Il était depuis 2017, directeur général adjoint au sein de la métropole Nice Côte d’Azur aux côtés de Christian Estrosi. Sa prise de fonction est prévue au 1er septembre.




France-Antilles le seul et unique quotidien local des Antilles revient de loin. Après des années tumultueuses, menacé à plusieurs reprises de fermeture, et une liquidation judiciaire le 31 Janvier 2020, le canard local a retrouvé un acquéreur, en la personne du milliardaire français Xavier Niel, patron de Free mobile. Petit à petit, le France-Antilles reprend ses couleurs. Sur les 235 salariés que comptait le groupe médiatique avant sa liquidation, le sulfureux Niel n'a repris que 126 employés. Le journal est réapparu en pleine pandémie de Covid-19, mais en version numérique, secteur qui lui faisait défaut par le passé et dans lequel il ambitionne de se développer fortement. Finalement, le quotidien a fait son grand retour sous format papier le 17 juin dernier, pour le plus grand plaisir des lecteurs, guadeloupéens et martiniquais fortement attachés à leur seul journal local.



Après une reprise progressive de ses activités, il ne lui manquait plus qu'un directeur et c'est chose fait. On connaît son nom. Il l'a annoncé lui-même sur son compte Twitter, il s'agit de Claude Perrier qui a été en autre, ancien PDG des journaux La Provence et Corse Matin. Depuis 2017, il officiait en tant que Directeur Général Adjoint au sein de la métropole Nice-Côte d'Azur aux côtés de Christian Estrosi. Il entrera en fonction à partir du 1er Septembre prochain.




Une carrière dans les médias et dans la politique :


Claude Perrier est un homme de médias. Il a fait quasiment toute sa carrière dans ce domaine. Associé à Jean-Marie Cavada dans les sociétés de production Théophraste et Théopresse en 1996, il rejoint RFO en 1998. De 1999 à 2013 il poursuit sa carrière à Radio France, où il dirigera notamment France Bleu. En octobre 2014 il quitte finalement la radio pour prendre la direction de la Provence et Corse Matin. A l'époque Claude Perrier a 52 ans et intègre le comité de direction de La Provence avec comme mission "le développement et la diversification du groupe". La mission durera 3 ans.


C'est en 2017, que sa carrière dans les médias bifurque vers la politique puisqu'il intègre en octobre le cabinet de Christian Estrosi, alors président de la Métropole Nice Côte d'Azur et maire de Nice, en tant que conseiller spécial chargé de la stratégie, des Relations Publiques et des médias. Un recrutement "stratégique" pour le maire de nice. De conseiller spécial, il deviendra directeur général adjoint de la Métropole de Nice en charge de l'attractivité économique, de l'innovation et du tourisme. En prenant la tête du quotidien des Antilles-Guyane, il renoue avec ses premiers amours.



59 vues0 commentaire