• Admin

Coronavirus : La Martinique sous Couvre-feu.

Mis à jour : avr. 7

Le préfet Stanislas Cazelles a annoncé mardi après-midi l'entrée en vigueur d'un couvre-feu de 22 heures à 5 heures du matin pour une durée de trois semaines, à partir de ce vendredi 26 mars en Martinique. Les restaurants situés dans des galeries marchandes seront également fermés, et la présence du public aux rencontres sportives soumise à autorisation. Des mesures qui font suite à l'accélération de l'épidémie sur l'île.




A l'image de son île soeur, l'île de la Martinique entrera en couvre-feu de 22h à 5h à partir de vendredi 25 mars. Une décision prise par le Préfet de l'île, Stanislas Cazelles suite à l'augmentation des cas de covid-19. En effet, la Martinique compte 401 nouveaux cas positifs enregistrés pour la semaine du 15 au 21 mars 2021, des chiffres alarmants qui ont poussé la préfecture à prendre cette décision difficile mais on s'y attendait.


Augmentation des cas :


Le taux de positivité est de 7.8% en augmentation par rapport à celui de la semaine précédente. On était à 5.6 % pour la période précédente, et supérieur au seuil de vigilance. Le taux d’incidence calculé pour 100 000 habitants est de 111,8 nouveaux cas, lui en augmentation par rapport à celui de la semaine précédente et supérieur au seuil d’alerte. 5 666 personnes ont été testées cette semaine.


Il y a 37 patients en cours d’hospitalisation dont 10 en réanimation. Depuis le début de l’épidémie, 49 décès ont été signalés par le CHUM dont 39 en provenance de Martinique, 6 en provenance de Guadeloupe, 2 en provenance de Guyane et 2 en provenance de l’étranger.


Des interdictions en série :


La mise en place du couvre feu entraîne donc des interdictions de déplacement à cette tranche horaire, à part pour des motifs professionnels, des soins urgents ou encore des motifs impérieux familiaux.


Par ailleurs, la fermeture des établissements recevant du public dans les galeries commerciales a également été décrétée. Il s'agit des restaurants situés dans des espaces fermés, où les risques de contamination sont majeurs, selon le préfet. La consommation de boissons et biens alimentaires sera aussi interdite dans les galeries marchandes.

Concernant les sports, la présence du public sera désormais soumise à autorisation, notamment lors des matchs prévus chaque week-end.


source : RCI Martinique.