• ELMS

Elle égorge ses enfants et met fin à ses jours.

Drame dans la communauté antillaise de la Région Parisienne. Une jeune mère de famille originaire de la Martinique a commis l'irréparable. Elle a égorgé ses deux enfants âgés de 8 ans et un bébé de quelques mois puis elle a mis fin à ses jours. Sa famille, ses proches et ses voisins sont sous le choc.






Emoi et consternation dans la petite de citée du Pré Barallon, à Saint-Germain-lès-Arpajon, dans l’Essonne. Leslie, une jeune martiniquaise de 30 ans et mère de deux enfants a commis l'irréparable. La jeune femme que ses proches et ses voisins décrivent comme une mère présente, aimante, attentive et une voisine agréable a pourtant tué ses deux enfants puis s'est donnée la mort.


Les faits se sont déroulés dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 mai. Selon les informations recueillies par nos confrères de La 1ère ,la mère de famille avait, quelques heures avant le drame, envoyé un SMS à deux de ses amies dans lequel elle évoquait sa volonté de mettre fin à ses jours. Vers 1h05, l'une des deux amies, a appelé les pompiers qui malheureusement, sont arrivés trop tard. Le corps sans vie d’une fillette de huit ans dans l’entrée, puis celui de la mère de famille et de son bébé ont été découverts. Toutes les trois présentaient des plaies à l’arme blanche.


Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale de l’Essonne et une cellule psychologique a été mise en place "à disposition des proches, amis, voisins des victimes et toute personne qui en ressentirait le besoin", a fait savoir le SAMU de Corbeil-Essonnes.