• ELMS

Etat d'urgence décrété pour tous les Outre-mers.

Le couperet est tombé. Après la Martinique et l'île de la Réunion, de la Guadeloupe & les îles du Nord, la Guyane et Mayotte sont placés en état d'urgence sanitaire. Une décision difficile prise par le Gouvernement ce matin en Conseil des Ministres mais compte tenu de la progression massive de la Covid-19; dû au variant Omicron.



A la différence des derniers chiffrs que nous avions publiés, c'est bien le variant Omnicron est le plus répandu, ce qui inquiète les autorités sanitaires. Le nouveau variant venu de l'Afrique Australe s'est installé progressivement dans le territoire hexagonale.


C'est un véritable jeu d'équilibriste auquel le Gouvernement s'adonne. Une course contre la flambée des cas de coronavirus variant Delta et le nouveau variant Omicron mais la cinquième vague est là. Dans l'Hexagone où les chiffres des contaminations battent des records et désormais dans les Outre-mers.


En effet, selon Santé Publique France, au 2 janvier 2022, il y a eu 332 252 cas. Un nouveau records de cas de contamination pour l'ensemble de la France Hexagonale. 200 000 cas ont été dépisté, soit une progression de +22% de plus que les 272 000 cas enregistrés mardi. Selon l'organe nationale, la pression hospitalière se poursuit avec 2 483 nouveaux dont 396 en soins critiques. Des entrées toujours plus nombreuses que les sorties, puisque 20.688 patients infectés sont à présent pris en charge (+502) dont 3.695 en soins critiques (+30). Les établissements de santé ont dans le même temps dénombré 246 décès, portant le bilan humain du virus à 124.809 morts.


Etat d'urgence sur la quasi totalité des territoires ultramarins :




Entre Juillet et Septembre, les Outre-mers ont été impactés par la quatrième vague. Pas un territoire n'y a échappé. Cependant, c'est aux Antilles-Françaises que le virus a été le plus virulent. Selon les données des ARS, en Guadeloupe par exemple, 822 sont décédées de la Covid-19 entre mi-juillet et mi-octobre, soit en moyenne, plus de 270 morts par mois. Des chiffres qui prennent en compte les décès à domicile puisque ce sont tous les certificats de décès portant la mention « Covid » qui ont été recensés. Toujours selon l'Agence Régionale de Santé, parmi ces 217 personnes décédées chez elles, vingt-cinq faisaient l'objet d'une hospitalisation à domicile. Selon le bilan du 27 Décembre 2021 au 02 Janvier 2022 semaine 52, la Guadeloupe connaît une envolée des contaminations. La situation reste pour le moment stable au niveau hospitalier.

Le taux de positivité est à 12,2 % contre 3,1 % la semaine précédente et avec une valeur de 880,9/100 000 habitants contre 144,9 la semaine dernière. Selon l'agence de Santé, le taux d’incidence dépasse d’environ 18 fois le seuil d’alerte et le variant Omicron est devenu majoritaire en Guadeloupe car il est détecté dans 82 % des tests positifs contre 18% pour le Variant Delta.

L'ARS Guadeloupe souligne que le nombre de nouvelles contaminations pour les journées de lundi 3 et de mardi 4 janvier se monte déjà à 4093, faisant grimper l’incidence des 7 derniers jours glissants à 1736 / 100 000 habitants et le taux de positivité à 17,4 %.



covid semaine 52 guadeloupe
.pdf
Download PDF • 304KB



Elle aussi très touchée par la quatrième vague du variant Delta qui continue d'endeuiller les familles martiniquaises. Selon les chiffres de l'ARS de la Martinique, 788 décès signalés par le CHU de Martinique, sont à déplorer depuis de début de l’épidémie. L'île n'aura connu aucun répis dans l'épidémie, si bien que l'île a vu son état d'urgence prolongé du fait de la flambée des fortes contaminations liées à la cinquième vague. L'île compte 772 nouveaux cas en 24h. Pour les sept derniers jours, le taux d'incidence avoisine les 835/100 000 habs, pour un taux de positivité établi à 9,6 %. Comme pour la Guadeloupe, les hôpitaux connaissent une pression avec 99 personnes aux Urgences dont 37 patients en soins critiques






Concernée par l'Etat d'urgence, pour les sept derniers jours, la Guyane voit ses cas de Covid-19 augmentés. Selon les données fournies par l'ARS au dernier point épidémiologique, la Guyane compte 1734 nouveaux cas en 24h avec un taux d'incidence établi à 851 cas / 100 000 habs. Le taux de positivité avoisinerait les 40,82%. En ce qui concerne les hospitalisations, 91 personnes ont été conduites dans les hôpitaux de la plus grande région française parmi eux, six sont en réanimation. Cependant, contrairement aux Antilles-Françaises, la Guyane a moins de mortalité avec 342 décès depuis le début de la pandémie.











29 vues0 commentaire