• ELMS

[ GUYANE ] La Statue de Victor Schœlcher vandalisée par de la peinture rouge

Dernière mise à jour : 31 juil. 2020

Dans la nuit de mercredi à jeudi que les faits ont été commis. La statue de l'abolitionniste a été maculée de peinture rouge. Un geste de protestation, comme pour beaucoup de monuments déboulonnés ou dégradés, après la mort de Georges Floyd aux Etats-Unis. 



Le 22 Mai dernier, sur l'île de la Martinique, des militants se sont attaqués à deux statues de Victor Schoelcher, une dans le bourg de la commune de Schoelcher et l'autre située devant l'Espace Camille Darsière en plein centre ville de Fort-de-France. Considéré dans l'histoire officielle comme un héro national pour son action en faveur de l'abolition de l'esclavage, Victor Schoelcher est tout autant décrié par les militants anti-racistes pour ses positions en faveur de l'indemnisation des anciens propriétaires d'esclaves ( il était aussi sensible à indemniser les esclaves mais, il ne fut pas suivi sur ce point ). Homme de Lumière, mais avant tout homme du XIXe siècle, Schoelcher restait un homme de son temps avec une vision paternaliste à l'égard des afro-descendants des territoires d'Outremer. Par ailleurs, il prônait la "porter de la civilisation" en Afrique et, demeurait malheureusement, l'un des précurseurs de la " mission civilisatrice " européenne ( idée chère à Jules Ferry) afin d'y trouver des débouchés économiques avec " deux cent millions de consommateurs"


Il fallait donc s'attendre à ce que le mouvement s'étende à d'autres territoires et, cette fois, c'est en Guyane que la statut de Schoelcher a été vandalisée. C'est dans la nuit de mercredi à Jeudi que les faits ont été commis. La statue de l'abolitionniste située sur la place éponyme a été maculée de peinture rouge, le ou les auteurs de cet acte ont placé symboliquement une seringue dans la main droite de la statue. Sans doute, une référence à la polémique sur les essais cliniques Coviplasm et la situation sanitaire de la Guyane.





Ce n'est pas la première fois que la statue est la cible faceurs ou de contestataires. En 2017, lors des évènements de mars-avril, elle avait été recouverte d'une cagoule, un clin d'oeil à l'époque, aux "500 Frères".





A LIRE OU A RELIRE :






102 vues0 commentaire