• ELMS

Interview d'Indira Ampiot Miss Guadeloupe pour Miss France 2023.

Âgée de seulement 18 ans, Indira Ampiot pourrait bien faire sensation au prochain concours Miss France 2023. En effet, la jeune femme originaire de Basse-Terre en Guadeloupe, élue Miss Guadeloupe 2022 le 28 Juillet dernier, sera ainsi l'une des plus jeunes candidates de la promotion Miss France 2023, si ce n’est la plus jeune. Deux ans après la victoire de Clémence Botino, la Guadeloupe obtiendra-t-elle une nouvelle fois la couronne Miss France ? C'est à vous de voter.



Indira Ampiot Miss Guadeloupe pour Miss France 2023. Photo : ELMS Photography

Qui remplacera Diane Leyre, au mois de décembre prochain ? La réponse est entre les mains de français et surtout des fans du concours Miss France. En attendant de savoir celle qui aura la chance de porter le diadème et l’écharpe nationale, une candidat, bien de chez nous, risque fort de faire parler d’elle lors du prochain concours dont les préparatifs se font d’ailleurs en Guadeloupe. Son nom, vous risquez de ne pas l’oublier et sans doute, fera encore la légende de l’archipel guadeloupéen habitué à au podium Miss France.


En effet, par trois fois, la Guadeloupe a raflé la couronne avec la victoire en 1993 de Véronique de la Cruz, de Corinne Coman, Miss France 2003 et plus récemment Clémence Botino, Miss France 2020. Le Comité Miss Guadeloupe est le neuvième comité à avoir remporté le plus de fois le concours Miss France. Si ce n’est pas la place de Miss nationale qu’elle remporte, la Guadeloupe a donné des Dauphine. On pense à Sandra Bisson, qui est d’ailleurs la déléguée régionale et qui a été la 1ère dauphine Miss France 2002, concours remporté par une certaine Sylvie Tellier qui dirigeait jusque là le comité national. Encore plus récemment, c’est Ophély Mézino qui a été sacrée première dauphine. Disons le clairement, la comité miss Guadeloupe est une véritable écurie de reines de beauté.


Depuis le 28 juillet 2022, la Guadeloupe a une nouvelle ambassadrice de beauté. Âgée de seulement 18 ans, Indira Ampiot pourrait bien faire sensation au prochain concours Miss France 2023. En effet, la jeune femme originaire de Basse-Terre en Guadeloupe, élue Miss Guadeloupe 2022 le 28 Juillet dernier, sera ainsi l'une des plus jeunes candidates de la promotion Miss France 2023, si ce n’est la plus jeune. Deux ans après la victoire de Clémence Botino, la Guadeloupe obtiendra-t-elle une nouvelle fois la couronne Miss France ? C'est à vous de voter. Toutefois, avant de passer aux votes et aux cris de joie, nous avons rencontré Indira Ampiot dans le magnifique cadre du Karukera Café.





The Link Fwi : Bonsoir Indira Ampiot, sois la bienvenue sur The Link Fwi. Alors, comment vis-tu ta récente victoire à l’élection Miss Guadeloupe qui s’est tenue le 28 juillet dernier ?

Indira Ampiot : Pour tout vous dire, depuis mon élection en juillet, je suis ravie. Je dirais même contente.

TLFWI : Mais avant tout qui es tu ? Peux-tu te présenter à nos téléspectateurs et téléspectatrices ?

Indira Ampiot : Alors, je m’appelle Indira Ampiot, je suis âgée de dix-huit ans. Je suis originaire de la ville de Basse-Terre. J’ai été élue en janvier dernier Miss Basse-Terre et puis, par la suite, Miss Guadeloupe 2022. Je suis une adolescente normale (rires)

The Link Fwi : Quel est ton parcours ? Que faisais-tu avant l’élection et qu’envisages-tu de faire après l’élection ? Penses-tu faire des études ?

Indira Ampiot : Alors, avant mon élection, je finissais mon année de Terminale. J’ai passé mon Bac que j’ai obtenu avec mention. Par la suite, j’ai postulé dans plusieurs écoles de communication et j’ai d’ailleurs été acceptée dans une école de communication en France Hexagonale pour me spécialiser dans la communication visuelle et publicitaire afin de devenir Directrice Artistique.



Indira Ampiot Miss Guadeloupe pour Miss France 2023. Photo : ELMS Photography

TLFWI : La communication est donc une passion pour toi ? Pourquoi avoir choisi ce domaine ?

Indira Ampiot : A vrai dire, c’est un domaine qui m’a toujours intéressé. Mon frère a fait des études dans le domaine du Marketing et du coup, cela m’a de suite attiré.

The Link Fwi : Pour revenir à Miss Guadeloupe et bien avant cela Miss Basse-Terre, qu’est-ce qui t’a donné l’envie d’y participer ? Était-ce un choix personnel ou as-tu participé à ces concours sous les conseils de tes parents, de tes amis, de tes proches ?

Indira Ampiot : Le concours est quelque chose qui m’a toujours attiré puisque ma mère a participé à cette élection en 1998 où elle a été élue première dauphine de Miss Guadeloupe après avoir été Miss Basse-Terre, j’ai donc grandi dans ce monde. Ensuite, le président du comité Miss Basse-Terre m’a repéré, m’a contacté. J’ai accepté d’y participer. Concours que j’ai remporté. Par la suite, en tant que Miss Basse-Terre, j’ai été au concours régional de Miss Guadeloupe. Je peux dire que ça a été une continuité.

TLFWI : Avais-tu comme la grande majorité des jeunes filles de ton âge, comme un attrait pour la mode, le milieu du mannequinat ou pas du tout ?

Indira Ampiot : Il est vrai que depuis petite le milieu de la mode m’intéresse beaucoup. Pour en témoigner, j’ai deux armoires pleines de vêtements et autres accessoires. C’était quelque chose qui m’attirait mais je ne me voyais pas y travailler, en faire mon métier. Après, je ne suis pas fermée. On verra ce que l’avenir me réserve.

The Link Fwi : Toujours pour parler de Miss Guadeloupe, comment l’aventure s’est-elle déroulée ? Qu’as-tu retenu ? Et qu’est-ce qui t’a le plus marqué ?

Indira Ampiot : L’aventure Miss Guadeloupe est une aventure humaine très enrichissante. Nous avons eu l’occasion de découvrir et de faire énormément de choses. Nous avons fait de nouvelles rencontres. Nous avons eu droit à des coachings qui allaient du bien-être au sport au développement personnel. C’était très intéressant. Aussi, je souligne qu’avec les autres candidates, nous avions une très belle cohésion. Nous nous sommes très bien amusées. Il n’y a eu que de bons souvenirs.


Indira Ampiot Miss Guadeloupe pour Miss France 2023. Photo : ELMS Photography


TLFWI : Dès le début, tu as été plébiscité par le public, est-ce que personnellement, comme eux, tu y croyais ? Ou, à ce jour, es-tu encore étonnée par ta victoire au concours régional ?

Indira Ampiot : Je ne dirais pas que je suis étonnée. Après, quand je me suis lancée dans cette aventure, c’était pour gagner mais également acquérir des connaissances, donc en soit quand on a dit mon nom lors de la sélection finale, cela a été surprise car c’est toujours un très beau moment qui nous surprend. Je pense que toutes les personnes qui sont passées par là le diront, que l’on est envahi par les émotions. Toutefois, je pense que si la population guadeloupéenne m’a choisi, c’est qu’elle a vraiment cru en moi et cela me fait vraiment très plaisir.

The Link Fwi : Depuis ton sacre comment vis-tu ta nouvelle vie de Miss Guadeloupe ?

Indira Ampiot : Je ne vais pas le cacher, je mène une vie assez mouvementée en ce moment. J’ai eu la chance de participer à des élections communales. J’ai pu voir qui sont les futures miss qui vont concourir à l’élection régionale, Miss Guadeloupe 2023. J’ai aussi donné beaucoup d’interviews et participer à de nombreuses fêtes patronales. C’est quand même un certain exercice avant de partir pour Miss France. J’ai droit à une préparation intensive. D’autre part, j’ai eu la chance d’assister à des défilés de mode de créateurs locaux qui sont talentueux. Être la miss Guadeloupe est une très belle aventure qui me permet d’acquérir donc des connaissances afin que je sois prête pour la prochaine élection qu’est Miss France 2023.

TLFWI : Justement, es-tu prête pour Miss France ?

Indira Ampiot : Prête ? Oui ! Je suis même déterminée à aller jusqu’à la victoire. Cependant, il y a énormément de préparations qui me permettent de m’améliorer.

The Link Fwi : Alors, notamment, question préparation. Que fais-tu ? Peux-tu nous en parler en détail ?

Indira Ampiot : Pour tout vous dire, la préparation va vraiment commencer en septembre. En ce moment, je donne de nombreuses interviews qui sont des exercices de préparation, cela reste du coaching. Sans oublier mes sorties officielles qui là encore sont des exercices de préparation, car cela me permet d’être en public, de prendre la parole et de me préparer à la grande compétition Miss France 2023.



Indira Ampiot Miss Guadeloupe pour Miss France 2023. Photo : ELMS Photography


TLFWI : Pour cela, es-tu bien entourée par les membres du comité régional pour aller rapporter la couronne à la maison ? (rires)

Indira Ampiot : Oui, je suis très bien entourée. Les membres du comité m’accompagnent dans toutes mes sorties officielles. Ils m’entourent, m’aident, me conseillent. Puis, pour l’aventure Miss France, je ne peux pas mentir, ils sont toujours à mes côtés. Je profite pour remercier justement le comité pour cela.

The Link Fwi : Depuis ta victoire à Miss Guadeloupe, quel événement t’a le plus marqué et donc lequel que tu as le plus aimé ?

Indira Ampiot : Celui qui m’a le plus marqué, je pense que c’est le Tour Cycliste de la Guadeloupe que j’ai eu la chance de vivre. J’étais vraiment au cœur de cet événement sportif régional d’envergure, notamment le samedi et le dimanche, donc les deux derniers jours, avec la finale le dimanche. Pour moi, cela a été vraiment très intéressant. Je suis partie à la rencontre des guadeloupéens et des guadeloupéennes. J’étais vraiment très heureuse et cela a été selon moi un très beau moment de partage avec le public.

TLFWI : Mais est-ce que le public t’acclame, te reçoit positivement ? Quels sont les retours ?

Indira Ampiot : Les gens sont vraiment contents. C’est vraiment très présent. Ce n’est pas quelque chose de commun que d’être dans une voiture, de saluer les gens et qu’en retour, ils me sourient. C’était une très belle expérience. J’avoue qu’elle était un peu intimidante mais, le public était très réceptif et, il l’est encore aujourd’hui à chacune de mes sorties publiques. Participer au Tour Cyliste a été un très beau moment qui restera dans mes plus beaux souvenirs.

The Link Fwi : Tu as été élue pour représenter la beauté de la famille guadeloupéenne, mais aussi notre archipel avec nos cultures et nos traditions. A ce titre, pour toi, que représente la Guadeloupe et la femme guadeloupéenne ?

Indira Ampiot : Pour moi, la Guadeloupe c’est déjà une richesse. Notamment pas les ressources qui nous sont offertes. Ce sont des richesses que l’on retrouve nulle par ailleurs. Pour revenir au concours Miss Guadeloupe, il y a une phrase que l’on dit dans le comité, c’est “ Belle mais pas que”. Il n’y a pas que de l’esthétique, parce que c’est aussi l’intelligence, cultiver des valeurs parmi lesquelles l’humilité, chose très importante. De plus, c’est aussi valoriser sa culture, ses ressources, son patrimoine et sa diversité.

TLFWI : As-tu hâte d’être au concours Miss France 2023 ? Et appréhendes-tu l’élection ?

Indira Ampiot : L’élection Miss France est un concours que je regarde depuis que je suis petite et rien que le fait de savoir que je vais y participer, je trouve c’est quelque chose d’énorme ! J’ai vraiment hâte. Il est vrai que l’on appréhende toujours l’inconnu mais, je serai préparer. Me concernant, je n’ai pas de peur. J’ai vraiment hâte car, si j’y vais, c’est bien pour quelque chose : gagner. Je crois que ma famille et les membres du comité régional vont m’accompagner jusqu’à l’accomplissement de mon objectif : celui de devenir la nouvelle Miss France 2023.

The Link Fwi : Hormis la mode et le mannequinat, est-ce qu’Indira Ampiot a des passions cachées ?

Indira Ampiot : (rires) Oui, depuis que je suis petite, dès que j’ai un temps libre, un moment de tranquillité, je prends un crayon et un stylo et je dessine. Je suis d’ailleurs complètement autodidacte et je trouve que je ne me débrouille pas si mal que ça (rires). J’aime aussi le chant. Bien que ma chaprone qui est avec nous, et qui rigole (rires) dit que je chante comme une casserole (rires) mais pour moi je chante bien (rires) en tout cas sous la douche, avec l’acoustique ma voix sort bien (rires). Donc, voilà mes deux passions : le chant et le dessin.

TLFWI : Tu es autodidacte, tu n’as jamais pris de cours alors ?

Indira Ampiot : Lorsque j’étais au Lycée, j’ai voulu prendre des cours de dessin. Cependant, le programme ne m’a pas intéressé, car, ils proposaient plus des collages tandis que moi, je voulais faire du dessin, notamment du dessin libre. A savoir réalisation de portrait etc. Comme je disais, je n’ai jamais pris de cours mais je m’inspire de tout ce qui m’entoure. Par exemple : la nature avec nos paysages et puis de tout un tas de choses que l’on peut trouver sur internet.

The Link Fwi : Si tu avais un message à faire passer aux petites filles qui comme toi, rêvent de participer à un cours de beauté comme celui de Miss Guadeloupe ?

Indira Ampiot : Le message que je souhaite porter est le suivant. Tous les matins, je me le répète sans cesse. Il est vrai que lorsque j’étais petite, j’avais souvent des manques de confiance en moi. A chaque fois, ma famille me relevait, me disait de ne pas perdre espoir. Elle me disait que j’étais belle, intelligente, que je devais avoir confiance en mon potentiel. C’est vrai qu’être courageuse et déterminée est vraiment quelque chose d’important dans la vie. Pour la petite anecdote, avant de participer à tous ces concours, j’avais tenté de me présenter à celui de mon lycée, je n’avais pas gagné. Puis, on m’avait proposé d’aller à un autre concours où je n’avais pas été sélectionné. Néanmoins, je n’ai pas perdu espoir. Je suis allé à l’élection de Miss Basse-Terre que j’ai remporté et puis celui de Miss Guadeloupe que j’ai aussi gagné. Raison pour laquelle je dis, qu’il ne faut pas perdre espoir.

TLFWI : Et quel message voudrais-tu faire passer à la population guadeloupéenne avant que tu ne t’envoles pour Miss France ?

Indira Ampiot : J’invite la population guadeloupéenne à me soutenir pour la future élection de Miss France qui aura lieu en décembre prochain. Je tiens vraiment à les remercier pour leurs soutiens, leurs encouragements. L’aventue Miss Guadeloupe était très belle mais, c’est grâce à eux que je suis ici, que j’ai ce titre et je leur suis très reconnaissante.

The Link Fwi : Merci beaucoup Indira Ampiot, nous te souhaitons un très bon parcours et une belle réussite à Miss France 2023.

Indira Ampiot : Merci beaucoup.


Indira Ampiot Miss Guadeloupe pour Miss France 2023. Photo : ELMS Photography

391 vues0 commentaire