• ELMS

INTERVIEW : TheLove l'artiste qui distribue du love

TheLove, derrière ce pseudo se cache un artiste aux textes percutants qui font de lui l'un des artistes les plus prometteurs de sa génération. Plus les années passent, plus que les projets s'enchaînent et plus que le chanteur martiniquais s'impose dans le milieu de la pop créole antillaise. Fort de trois EPS dont le dernier en date " 90s of Vibes", véritable pépite musicale de six titres pourrait bien accroître sa notoriété tant au niveau local et pourquoi pas, au niveau national. La semaine dernière, alors qu'il était de passage en Guadeloupe, il nous a consacré de son temps déjà très court pour répondre à nos questions.



Textes percutants accompagnés d'instrus aux sonorités caribéennes le tout chanté par une voix mélodieuse sont autant d'éléments qui font de TheLove un artiste unique en son genre. Le chanteur de 31 ans originaire de l'île soeur, la Martinique, ne jure que par la musique et ce depuis sa tendre enfance. Des podiums des fêtes patronales, aux boeufs musicaux entre amis au Collège puis au Lycée, TheLove cultive un amour inconditionnel pour le 4e art.


En effet, plus les années passent, plus que les projets s'enchaînent et plus que le chanteur martiniquais s'impose dans le milieu de la pop créole antillaise en y apportant sa propre touche. Fort de trois Eps, Attitude ( 2015) Grows ( 2018) et le dernier en date " 90s Of Vibes" véritable pépite musicale de six titres, TheLove est devenu un artiste incontournable de sa génération.


A la différence des autres chanteurs antillo-guyanais dont les textes sont remplis de violence ou retranscrivent un certain état d'esprit viril machiste, avec l'image de la femme objet et le trafic de drogue vanté, TheLove lui préfère véhiculer des vibes positives avec l'amour au centre de tout. La semaine dernière alors qu'il était de passage en Guadeloupe, il nous a consacré de son temps déjà très court pour répondre à quelques-unes de nos questions dans le magnifique cadre du Karukera Café, lieu incontournable de la vie nocturne en Guadeloupe au sein duquel la quasi totalité de nos interviews sont réalisées. Du fait de l'augmentation de l'actuelle pandémie de Coronavirus, cette " Rencontre avec " n'a pu être filmée comme les précédentes mais, ce fut un agréable moment d'échanger avec un artiste qui concrétise ses rêves patiemment.


The Link Fwi : Bonjour The Love bienvenue sur The Link Fwi, premièrement qui es-tu, peux-tu te présenter à nos lecteurs (trices) ? Quel est ton parcours musical ?


TheLove : Bonjour à tous les lecteurs et toutes les lectrices de The Link Fwi, je me présente, TheLove, artiste, chanteur d'origine martiniquaise, j'ai 31 ans. Je suis un artiste pop-caribéen depuis maintenant cinq belles années.


TLFWI : Comment es-tu entré dans la musique ? Quand t’es tu dis que " c'est ce que je veux faire dans ma vie ? “


T.L : La musique a toujours été pour moi une très grande passion. Elle m'a toujours attiré, ce depuis ma tendre enfance. J'ai toujours aimé écrire des textes, inventer des histoires, écrire des histoires. Quand j'étais en classe, j'étais fan de poésie. Cependant, j'ai commencé la musique, de façon assez spontanée à savoir dans les fêtes patronales à travers la Martinique. Par la suite, j'ai commencé le rap avec mes amis, on rappait beaucoup. J'adorais ! Puis, si je peux dire cela ainsi, les " aînés " m'ont poussé à continuer dans la voie qui aujourd'hui est celle que j'emprunte aujourd'hui. Ils me donnaient des conseils. On va dire qu'ils m'ont poussé à en quelque sorte me professionnaliser.


The Link Fwi : Quels sont les artistes qui t’ont donné l’envie de faire de la musique ?


The Love : Ceci est une belle question (rires). Non plus sérieusement, il faut savoir que plus jeune, j'écoutais beaucoup d'artistes jamaïcains. Je passais mes après-midi après l'école à écouter de la musique jamaïcaine, à regarder les sounds-systems que l'on retrouve évidemment dans toute la Caraïbe, même chez nous aux Antilles-Françaises. J'écoutais aussi beaucoup de Young Chang artiste guadeloupéen qui explosait à l'époque; mais l'artiste qui m'a vraiment donné l'envie de faire de la musique c'est Barrington Levy, artiste jamaïcain chez qui je me retrouve musicalement. Il a cette façon de raconter les choses, de traiter de l'amour sous différentes formes mais aussi sa façon de dénoncer le système etc. Pour moi, c'est l'artiste qui m'a le plus influencé et donner l'envie de faire de la musique.


TLFWI : Une question, pourquoi TheLove ? Et d’où t’est venu ce pseudo ?


T.L : (rires) Alors ce pseudo m'a été donné tout simplement par mes amis, ma famille... J'ai toujours été amené à avoir beaucoup de monde chez moi, j'invitais toujours du monde chez moi. Après TheLove vient aussi de mon caractère, je ne suis pas quelqu'un qui va chercher les embrouilles, je n'ai jamais eu de différends avec qui que ce soit, j'ai toujours fait preuve de positivité, enfin j'essaie de le faire mais pas facile car; la vie est un combat, rien n'est jamais simplement comme vous pouvez l'imaginer. TheLove ressasse à peu près le personnage que je suis. Donc, ce pseudo n'évoque pas simplement l'amour à proprement parler mais tout ce qui englobe ce mot "Love" à savoir des termes positifs comme la force, l'unité, la compréhension. Après cela ne veut pas dire que je n'ai pas colère, de haine, mais c'est mon leitmotiv, car il me donne l'envie d'être meilleur, mais, ne vous inquiétez pas, je sais aussi me fâcher, je sais aussi dire des " gros mots" (rires), je sais aussi dénoncer, ne pas être d'accord avec tout le monde. TheLove c'est donc mon lifestyle.


The Link Fwi : Comment qualifierais-tu ta musique et d’où puises-tu tes inspirations ?


The Love : Alors personnellement je qualifierais ma musique de Caribbean pop avec des grooves qui passent de la Trap jusqu'à la Pop, mais avec de fortes sonorités bien de chez nous, vous l'aurez compris les influences sont multiples. Après ma musique est très axée sur des sentiments, des émotions, des ressentis. Je ne suis jamais à court d'inspiration puisque l'amour peut être décrit sous différentes formes. Il peut être à la fois positif et négatif. On peut parler de séparation, de trahison etc


TLFWI : A l’écoute de tes productions, on constate que l’amour a un rôle central, est-ce que TheLove ne chante que l’amour? Ou Est-ce que l’amour est un thème essentielle à sa musique ?


T.L : Je peux tout aussi bien parler d'autres sujets (rires) par exemple à l'époque, j'avais écrit un texte, le nom c'est " système", un texte assez engagé qui traitait de la cause noire, certes c'est aussi de l'amour, l'amour envers le peuple noir, mais il y a des choses qui ne me plaisent pas, comme certaines injustices liées à l'histoire. Dénoncer fait aussi partie de l'amour selon moi car, j'aime mes semblables, j'aime ma couleur.


The Link Fwi: A la différence d“ Attitude “ sortit en 2015 où tu abordais des thèmes divers et variés comme l’histoire, la consommation de cannabis, l’envie de réussir et qui était beaucoup plus long, “ 90s of Vibes” est beaucoup plus court et plus axé sur le “love” est-ce un choix stratégique ? Vises-tu un public plus large et surtout plus féminin ?


The Love : Pour moi "90s Of Vibes" est avant tout un laboratoire, une expérience. J'ai voulu partager avec les autres ce que je faisais. C'est toujours intéressant d'expérimenter de nouvelles choses avec le public. Les résultats sont impressionnants et les retours sont positifs. C'est ce qui s'est passé avec la saison une de " 90s Of Vibes", le public a été très demandeur. Certains ont réclamé des featurings mais malheureusement comme je l'ai évoqué " 90s Of Vibes " est une expérience. Pour teaser un peu vos lecteurs et le public, j'ai quelques petites productions intéressantes qui ressemblent plus à la suite de mon premier EP " ATTITUDE" ou encore à "GROWS" un autre projet qui met l'accent sur mes valeurs et les causes pour lesquelles je me bats, les sentiments et la préservation de l'environnement et la Martinique, ce nouveau projet en cours de préparation ressemble beaucoup plus à ATTITUDE.




TLFWI: Quelles ont été tes influences, inspirations pour la création de “ 90s of Vibe “ ? Et avec qui as-tu collaboré au niveau des instrus ou des chansons en elles-même ?


T.L : Pour 90s Of Vibes, j'ai collaboré avec des producteurs et beatmakers talentueux comme Axmaxv, producteur guadeloupéen qui réside au Canada et qui excelle dans son domaine. J'ai aussi travaillé avec Mathieu, DJ Joupi qui n'est pas méconnu du public Martiniquais. Encore une fois j'essaie de mettre en lumière des beatmakers antillais qui produisent vraiment de belles choses. Pour ma musique, j'essaie de travailler avec des gens qui, j'estime ont la même approche que la mienne, la même vibe. J'estime que c'est plus facile de travailler, parler avec des gens qui connaissent les problématiques que nous vivons aux Antilles. Après je ne suis pas fermé, je suis ouvert à toutes les collaborations.


The Link Fwi : Mais pourquoi un EP aussi court ?


The Love : Tout simplement comme je l'ai souligné, il s'agissait avant tout d'une expérimentation. Nous sommes dans une période spéciale, la COVID-19, les gens ont besoin d'écouter, de partager, de découvrir différentes facettes d'eux-mêmes. Je pense aussi que la période a aussi permis un peu à tout le monde de réfléchir à une nouvelle façon de voir les choses, la vie. Je trouve que c'était le bon moment de faire cette expérience. " 90s Of Vibes" est d'abord sortit sous forme de premier épisode et pour tout vous dire, le fait faire un EP n'était pas une réelle stratégie, ce n'était même pas réfléchi c'est par la suite qu'en voyant sur les réseaux sociaux le public réclamé les titres, un EP etc que nous avons pris la décision d'en faire un EP et de le diffuser sur les plateformes.


TLFWI : Quelle est ton actualité ? As-tu prévu de sortir un autre projet ?


T.L : En cette période de pandémie de Coronavirus, j'ai eu l'envie de revenir chez nous aux Antilles. Durant cette période particulière, j'ai été très productif. J'ai pu collaboré avec pas mal d'artistes, de beatmakers. Au départ, je n'avais rien prévu mais vu les productions réalisées c'est sûr qu'il y aura un projet à venir.


The Link Fwi: Il y a quelques mois de cela, nous avons reçu tes acolytes Yung Feez et le Dj Hey Bony dans nos " Rencontre avec ", ils ont tous deux parler de Zwap The World, donc peux-tu en quelques mots nous en parler. Qu'est-ce-que Zwap The World et qu'en est-il aujourd'hui de ce mouvement ?


The Love : Alors Zwap The World est un mouvement lancé au cours de l'année 2018-2019 par le dj Hey Bony, originaire de Guadeloupe. Il a fait appel à des artistes avec lesquels il interagit beaucoup, tels que Mathis One Blaze, Bled Miki, Yung Feez, Cyril d'Alexis, moi-même mais aussi des beatmakers, des chanteurs, des musiciens, des vidéastes etc. Ensemble, nous avons composé des titres, nous avons aussi eu la chance de partager des scènes face à différents publics lors de nombreux festivals sur Paris. Zwap The World est donc un collectif qui regroupe l'ensemble de la musique caribéenne d'aujourd'hui et qui permet aux artistes de pouvoir œuvrer sous une même entité, mais ce n'est pas vraiment un groupe comme on peut se l'imaginer car il y a des artistes de passage qui viennent et qui collaborent, ce n'est pas fermer, tout le monde peut participer, enfin, tous les artistes qui se réfèrent à ce que nous proposons à Zwap The World.


TLFWI: Où pouvons-nous suivre ton actualité ? Es-tu sur les réseaux sociaux ?


T.L : Forcément, je suis présent sur les réseaux sociaux. Instagram : iamthelove1, Twitter : TheLove972, Facebook : TheLove, par contre je n'ai pas de snapchat. En ce qui concerne ma musique, elle est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement, Soundcloud : The Love, Spotify : TheLove, et sur mon site ---> https://linktr.ee/iamthelove1.


The Link Fwi : Merci beaucoup The Love


The Love : Merci à vous et merci aux les lecteurs et lectrices de votre magazine. Merci pour cet agréable moment.


Découvrez The Love en musique :



The Love : Queen



TheLove : Après l'Orage



TheLove : Attitude



TheLove : I'm feeling Love



TheLove pour One Shot by Loxymore :



© 2023 by Success Consulting. Proudly created with Wix.com