• ELMS

La 23e édition du concours de spiritueux « Spirits Selection » se tiendra en Guadeloupe.

Nul ne peut le nier, Guadeloupe est sans conteste une terre de spiritueux. Terre agricole et de production de rhum, l'Archipel abrite environ neuf distilleries qui produisent toutes d'excellentes cuvées de rhum blanc, ambré et vieux. C'est sans doute ce qui a poussé les organisateurs du célèbre concours à choisir la Guadeloupe comme "pays" hôte de la 23e édition 2022.




Guadeloupe est sans conteste une terre de spiritueux. Terre agricole dont la principale culture est celle de la canne à sucre répartie sur les quelques 13200 hectares de surfaces agricoles. La Guadeloupe est une grande productrice de rhum. En effet, l'Archipel abrite environ neuf distilleries, certaines vieilles de plusieurs centaines d'années qui produisent toutes d'excellentes cuvées de rhum blanc, ambré et vieux.


La production annuelle de rhum en Guadeloupe atteint environ 80.000 Hectolitres d’alcool purs (soit 8 millions de litres !), dont autour de 43% en rhums agricoles et le reste en rhums traditionnels de sucrerie, mais on estime que près de 65 % du volume est consommé localement. La marque de fabrique des rhums de Guadeloupe est qu'ils sont agricoles, fabriqués telle que la tradition l'exige, à la différence des rhums sud-américains qui sont des productions industrielles.


Autre particularité bien connue des amateurs de rhums, ils sont distillés à base de pur jus de canne frais, le vesou, mettant en valeur le bouquet aromatique caractéristique de la canne à sucre de la Guadeloupe et qui leur vaut leur appellation de Rhum Agricole IG, certifiant l’authenticité de la qualité de production. Les rhums traditionnels quant à eux, sont obtenus à partir de mélasse, résidu de l’industrie sucrière des îles.

Véritable fer de lance du développement économique, les rhums de Guadeloupe génèrent de nombreux emplois directs et indirects dans tous les secteurs, particulièrement celui du tourisme. Ce concours sera une belle vitrine pour les rhums agricoles. Il permettra de rapprocher et de favoriser les rencontres producteurs/distributeurs.






Depuis sa création en 1999, le Spirits Selection by Concours Mondial de Bruxelles s'est donné pour mission de récompenser les meilleurs spiritueux dans leur catégorie, en ayant toujours en tête que le meilleur juge est et restera le consommateur. Le choix d’une compétition itinérante est donc d’une part une opportunité de mettre en valeur les productions de spiritueux des régions qui nous accueillent, et d’autre part de faire connaître le concours et les spiritueux médaillés à l’étranger.


L’organisation de cette 23ème édition est soutenue par le Conseil Régional de la Guadeloupe, et se déroulera la même année que la 17ème édition de la prestigieuse Route du Rhum. Une délégation conduite par le Président du Conseil Régional, Ary Chalus, s’est déplacée de Pointe-à-Pitre à Bruxelles ce 23 octobre pour annoncer cette nouvelle.


La collectivité régionale, en se positionnant sur le marché comme une destination de "spiritourisme", réaffirme ainsi sa volonté de valoriser un savoir-faire guadeloupéen dans le but de renforcer l'attractivité du territoire, tout en ciblant une clientèle nouvelle.


Au président du Conseil Régional d'ajouter : « Le conseil régional de la Guadeloupe soutient la filière canne, sucre, rhums. À travers les investissements de modernisation des équipements de production, les aides à la restauration du patrimoine, mais également de valorisation de la filière à l’export : export marchand et touristique. En s’engageant dans le développement du tourisme des spiritueux, le conseil régional de la Guadeloupe donne un signe fort aux opérateurs de la filière. Nous croyons en la qualité de nos rhums, et nous œuvrons à la création de produits touristiques expérientiels et authentiques [...] 2022 sera l’année du rhum ! Plusieurs rendez-vous sont à mettre à vos agendas : un festival du rhum, le Spirits Selection en juin, et en novembre la 17ème édition de la Route du Rhum, cette course transatlantique en solitaire qui part de Saint-Malo en France pour arriver en Guadeloupe ».





18 vues0 commentaire