• ELMS

Pas de médaille d'or pour Teddy Riner

Très attendu pour ces JO de Tokyo, Teddy Riner, le colosse Guadeloupéen a été battu en quarts de finale du judo +100kg ce vendredi. Le sportif tricolore n'obtiendra pas sa troisième médailles d'or comme il l'espérait. Surpris par le Russe Tarmerlan Bashaev, il tentera d'aller chercher la médaille de bronze à partir de 10 heures via les repêchages.





Il se disait prêt à relever ce nouveau challenge et nous espérions le voir triompher sur la terre natale du judo mais, ce ne sera pas pour cette fois. Teddy Riner, le colosse Guadeloupéen a été battu en quarts de finale du judo +100kg ce vendredi. Le sportif tricolore affrontait le Russe Tamerlan Bashaev, qui n'est autre que le champion d'Europe, vice-champion du monde et numéro un mondial.


Teddy Riner avait pourtant commencé sa compétition tout en sérénité vers quatre heures du matin (heure française). Il a d'abord rassuré sur son niveau de préparation en disposant aisément du jeune Autrichien de 22 ans Stephan Hegyi grâce à un ippon réalisé après deux minutes et six secondes.




Il avait ensuite battu l'Israelien Or Sasson , médaillé de bronze à Rio en 2016 sur waza-ari au 2e tour avant, donc, de chuter en quart de finale.


C'est au Nippon Budokan, le temple du judo que le plus grand judoka de tous les temps a été éliminé sur une prise valant waza-ari après moins d'une minute en Golden Score. Le Russe avait auparavant écopé de deux pénalités (shido) contre une pour Riner mais a su surprendre Riner dans un coin du tatami pour le faire tomber sur une manœuvre peu académique mais validée par les arbitres.


C'est donc une grande déception pour Teddy Riner qui voulait décrocher un troisième titre consécutif de champion olympique de judo, dans le berceau de son sport. Il pourra cependant se consoler en tentant d'aller chercher la médaille de bronze via les repêchages durant lesquels il sera opposé au Brésilien Rafael Silva. S'il gagne, il disputera un combat pour la médaille de bronze contre un des perdants des demi-finales.





En échouant ce soir, Teddy ne pourra pas égaler le record du Japonais Tadahiro Nomura, qui reste le seul et unique triple champion olympique. C'était dans la catégorie des moins de 60 kg, en 2000, 2004 et 2008. Un exploit inédit dans le judo, tant chez les hommes que chez les femmes, et toujours unique.





Biographie courte de Teddy Riner



Né le 7 avril 1989 à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe et originaire des Abymes en Guadeloupe, Teddy Riner vit son enfance en métropole, à Paris. Il débute le judo à l'âge de 5 ans. A l'âge de 13 ans, alors qu'il évolue en catégorie cadets, décision est prise de se consacrer exclusivement au judo. Le jeune garçon rejoint rapidement l'INSEP (Institut national du sport, de l'expertise et de la performance) pour finaliser sa formation et se tourner ensuite vers le monde professionnel.


Le talent de Teddy Riner éclate à la face du monde en 2006. Le jeune homme, âgé de 17 ans, remporte le titre européen et mondial en catégorie junior. Il confirme dès l'année suivante, en 2007, en devenant à 18 ans le plus jeune champion d'Europe en poids lourds et le plus jeune champion du monde masculin, à l'âge de 18 ans, dix ans après son illustre prédécesseur, David Douillet. En 2008, le judoka français remporte le Tournoi de Paris et son premier titre de champion de France. Il se présente à ses premiers Jeux olympiques à 19 ans à Pékin à l'été 2008 avec l'ambition de conquérir l'or mais n'obtient que la médaille de bronze.


Champion du monde en 2008, 2009, 2010 et 2011, le Français assume son statut de favori aux JO de Londres où il obtient sa première médaille d'or olympique, à l'été 2012. Il rafle encore tous les championnats du monde avant les JO de Rio en 2016. Porte-drapeau de la délégation française, il est à nouveau sacré catégorie des poids-lourds (+100 kg). Teddy Riner rafle deux nouveaux titres mondiaux en 2017, portant son total à dix.


En vue des JO de Tokyo, Teddy Riner marque une pause entre 2017 et 2019, ne dispute aucun combat après son 10e titre mondial, voulant se préparer pour les JO de Tokyo en 2020. Après 20 mois sans compétition, Teddy Riner fait son retour sur les tatamis en juillet 2019, afin de se qualifier directement pour les JO. Le 9 février 2020, après 154 victoires consécutives dont les 2 dernières ce même jour, le judoka perd son premier combat depuis 2010 lors du Grand Chelem à Paris. Cette nouvelle défaite pourrait sonner le glas de la carrière du judoka français.

29 vues0 commentaire