• ELMS

Patrick Chamoiseau mis à l’honneur en Italie

L'écrivain Martiniquais est une nouvelle fois mis à l'honneur. Cette fois, c'est en Italie que Patrick Chamoiseau recevra le Jeudi 30 septembre, le doctorat honoris causa. Une marque de distinction importante et qui montre la reconnaissance de l’œuvre de l’écrivain par l’université italienne.






Professeur d'université à Science Po Paris, dramaturge, auteur d'essais et scénariste de films, Patrick Chamoiseau n'est vraiment plus à présenter. Pilier de la littérature antillaise, l'auteur à succès plusieurs fois primés, a été lauréat de nombreux prix littéraires dont le prix Kléber Hedens et le prestigieux Prix Goncourt en 1992 pour Texaco.


Pourtant, il lui manquait une chose, un doctorat. C'est chose faite. En effet, l'auteur de Chronique des sept misères, a été mis à l'honneur par l’Université de Parme qui a été voulue récompenser l'ensemble de l’œuvre littéraire du martiniquais. Une œuvre riche d'environ d'une dizaine de romans, du même nombre d'essais, d'autobiographies et de pièces de théâtre.


Par ailleurs, ce mercredi 29 septembre, sort en Italie, la publication de la traduction italienne de Livret des villes du deuxième monde. Un livre traduit par Elena Pessini, une chercheuse de l’Université de Parme, spécialiste des écrivains français contemporains qui a déjà traduit des auteurs caribéens comme Edouard Glissant.


La remise de prix s'est déroulée dans la ville d’Emilie-Romagne, ville dans laquelle deux journées d’études consacrées à son œuvre ont eu lieu les 23 et 24 septembre. Deux journées de conférence-débat qui ont été animées par plusieurs chercheurs italiens qui se sont intéressés à son œuvre. Le but a été de permettre l’approfondissement des écrits de l’auteur martiniquais, mais aussi d’aborder des thématiques comme « (im)possible : traduire Chamoiseau en Anglais »


Dans la ligne des Aimé Césaire et Edouard Glissant, Patrick Chamoiseau a apporté sa touche créole à la littérature française. A travers ses écrits, il a renouvelé la production littéraire francophone, de par ses thèmes abordés dans ses romans, nouvelles et essais, que par sa manière d’écrire avec ses choix stylistiques originaux marqué par un Français nourri du créole qui caractérisent son écriture.






Biographie :


Né le 3 décembre 1953 à Fort-de-France (Martinique). Après des études de droit et d'économie sociale en France, il devient un travailleur social, d'abord dans l'Hexagone, puis en Martinique. Inspiré par les travaux d'Édouard Glissant, Patrick Chamoiseau rentre en Martinique et s'intéresse de près à la culture créole.


Inspiré par l'ethnographie, il s'intéresse aux formes culturelles disparaissantes de son île natale (les djobeurs du marché de Fort-de-France, et les vieux conteurs) et il redécouvre le dynamisme de sa première langue, le créole, langue qu'il a dû abandonner au moment de ses études primaires.


Il publie son premier roman en 1986. Il obtient la consécration en 1992 en gagnant le prix Goncourt pour son roman Texaco, une œuvre vaste présentant la vie de Martiniquais sur trois générations. Ce roman revisite l'épopée du petit peuple martiniquais à travers le récit du combat des habitants d'un bidonville situé en bord de mer, près des raffineries de Fort-de-France. Il évoque ainsi le combat pour la sauvegarde de certains modes de vie authentiquement créoles. Texaco est reconnu comme l'une des œuvres antillaises majeures de la fin du xxe siècle.


Son œuvre dépeint les traits de la culture populaire martiniquaise, celle des petites gens et de leurs combats et interroge également les formes d'expression créoles. Prenant acte de l'existence d'une culture créole essentiellement travaillée par l'oralité, il envisage le développement d'une littérature orale pour laquelle l'écrivain, héritant des tournures orales et des conteurs créoles, aurait pour rôle de s'ériger en « marqueur de paroles ».


Bibliographie :


Romans :

  • Chronique des sept misères, Gallimard, 1986 – prix Kléber Haedens 1986, prix de l'île Maurice 1986 et prix international francophone Loys Masson 19872

  • Chronique des sept misères, suivi de Paroles de Djobers, préface d'Edouard Glissant, Gallimard, coll. « Folio », 1988

  • Solibo magnifique, Gallimard, 1988

  • Texaco, Gallimard, 1992 – prix Goncourt 1992

  • L'Esclave vieil homme et le Molosse, avec un entre-dire d'Édouard Glissant, Gallimard, 1997

  • Biblique des derniers gestes, Gallimard, 2002 – prix spécial du Jury RFO ;

  • Un dimanche au cachot, Gallimard, 2007 – prix du livre RFO 2008 ;

  • Les Neuf Consciences du Malfini, Gallimard, 2009 – prix Critiques libres 20123 dans la catégorie roman français;

  • Hypérion victimaire. Martiniquais épouvantable, éditions La Branche coll. « Vendredi 13 », 2013

  • J'ai toujours aimé la nuit, Sonatine Éditions, 2017, 326 pages, (ISBN 978-2-3558-4554-3), réédition d' Hypérion victimaire, martiniquais épouvantable (2013)


  • La Matière de l'absence, éditions du Seuil, 2016

  • Le Conteur, la Nuit et le Panier, éditions du Seuil, 2021

Coffret

  • Le Déshumain grandiose, coffret comprenant L'Esclave vieil homme et le Molosse, Un dimanche au cachot, et une postface De la mémoire obscure à la mémoire grandiose, Gallimard, coll. « Folio », 2010

Autobiographie :

  • Antan d'enfance (Une enfance créole, I), éditions Hatier, 1990 – Grand prix Carbet de la Caraïbe

  • Chemin d’école (Une enfance créole, II), Gallimard, 1994

  • À bout d'enfance (Une enfance créole, III), Gallimard, 2005

Récits :

Essais

  • Éloge de la créolité, Gallimard, 1989, avec Jean Bernabé et Raphaël Confiant ;Réédition en édition bilingue Éloge de la créolité / In Praise of Creoleness, Gallimard, 1993.

  • Martinique, Ed. Hoa-Qui, 1989 ;

  • Lettres créoles : tracées antillaises et continentales de la littérature, Haïti, Guadeloupe, Martinique, Guyane (1635-1975), avec Raphaël Confiant, éditions Hatier, 1991

  • Guyane : Traces-Mémoires du bagne, éditions CNMHS, 1994 ;

  • Écrire en pays dominé, éditions Gallimard, 1997 ;

  • Elmire des sept bonheurs : confidences d'un vieux travailleur de la distillerie Saint-Étienne, Gallimard, 1998, photographies de Jean-Luc de Laguarigue

  • Livret des villes du deuxième monde, Patrimoine, 2002

  • Quand les murs tombent ; l'identité nationale hors-la-loi ?, avec Edouard Glissant, Galaade éditions, 2007

  • L'Intraitable Beauté du monde - adresse à Barack Obama, avec Edouard Glissant, Galaade éditions, 2009

  • Césaire, Perse, Glissant, les liaisons magnétiques, Éditions Philippe Rey, 2013.

  • Frères migrants, Éditions du Seuil, 2017, (ISBN 978-2-0213-6529-0), 144 pages

  • Manifestes, avec Édouard Glissant, éditions de La Découverte, 2021 (ISBN 978-2-348-06059-5), 164 p.

Participation

  • Écrire la parole de nuit. La nouvelle littérature antillaise, Gallimard, 1994, collectif ;

  • Manifeste pour les "produits" de haute nécessité : Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion Galaade éditions, 2010, collectif.

  • « Préface » à Écologie tropicale : de l’ombre à la lumière. Ouvrage collecif dirigé par Pierre-Michel Forget, Martine Hossaert-McKey et Odile Poncy, Le Cherche Midi, 2015

Autres :

  • Maman Dlo contre la fée Carabosse (théâtre-conte), Éditions caribéennes, 1981 ;

  • Au temps de l’antan (contes créoles), éditions Hatier, 1988 – Grand prix de la littérature de jeunesse4 ;

  • Émerveilles, contes créoles5, peintures de Maure, Gallimard Jeunesse, 1998 ;

  • Case en pays-mêlés, 2000, avec Jean-Luc de Laguarigue

  • Métiers créoles : tracées de mélancolie, Éditions Hazan, 2001, avec Jean-Luc de Laguarigue

  • Les Bois sacrés d’Hélénon, 2002, avec Dominique Berthet

  • Le Commandeur d'une pluie, suivi de L'Accra de la richesse, Gallimard, 2002, illustrations de William Wilson

  • Livret des villes du deuxième monde, 2002

  • Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel, éd. HC, 2007, avec des photographies de Anne Chopin

  • Les Tremblements du monde, À plus d'un titre éditions, 2009

  • Le Papillon et la Lumière (conte) éditions Philippe Rey, 2011 ; réédition Gallimard, coll. Folio, 2013, illustrations d'Ianna Andreadis

  • Veilles et Merveilles Créoles, Le Square Éditeur, coll. collection contes et comptines d'aujourd'hui, 2013

  • Osons l'hospitalité, avec Michel Le Bris, éditions Philippe Rey, 2022

Scénarios :

Bandes dessinées :

  • Encyclomerveille d'un tueur, Delcourt, 2009 (tome 1) ; Thierry Segur pour le dessin et les couleurs ;

  • Le Retour de Monsieur Coutcha (album), sous le pseudonyme « Abel », avec Tony Delsham, Fort-de-France, Éditions M.G.G., 1984.

22 vues0 commentaire